Mal au dos, mal aux reins, lombalgie?

lombalgie, mal au dos soulager une lombalgie grace aux huiles essentielles et aux exercices

 

Mal au dos, mal aux reins, tour de reins, douleur au bas  du dos….toutes ces expressions sont fréquemment utilisées pour désigner une lombalgie. Découvrez comment reconnaitre si vous avez une lombalgie, et que faire pour soulager la douleur….  Tout d’abord, je vais vous expliquer quelles sont les causes les plus fréquentes, puis je vous donnerai mes techniques efficaces pour calmer la douleur, comment éviter d’avoir mal, et quels sont les traitements naturels les plus efficaces.

 Lombalgie : définition

on distingue 3 types de lombalgies:

  • Lombalgie  commune: au sens littéral, douleur lombaire (la région lombaire se situe en bas du dos, c’est la zone cambrée au-dessus du bassin). Souvent la douleur apparait brutalement  après un faux mouvement, ou progressivement en quelques jours.

les symptômes: Vous avez mal en bas du dos, et vous sentez que vos mouvements sont limités pour vous tourner, pencher en avant et en arrière ou sur le côté. La douleur a tendance à remonter vers le haut du dos, ou à descendre dans les jambes sans dépasser le genou.

Notez que la région lombaire est assez fragile, et souvent sujette aux douleurs et blocages.

On distingue deux types de douleurs :

  • mécanique : elle se déclenche à chaque fois que vous voulez faire le même mouvement et diminue au repos.
  • inflammatoire : vous avez surtout mal quand vous êtes au repos, ou la nuit, ou encore quand vous faites un effort prolongé.

L’épisode douloureux  dure moins de trois mois.

  •  Lombalgie chronique : Les symptômes sont identiques à la lombalgie commune, mais durent  plus de trois mois.
  •  Lumbago : lombalgie d’apparition brutale, accompagnée de douleurs aigues. Très souvent  la crise survient après avoir fait un mouvement de relèvement, avec ou sans  port de charge. Les mouvements sont impossibles, et nécessitent le repos total. Le lumbago dure généralement quelques jours.

 Lombalgie : les causes

En général, la lombalgie est bénigne et les causes difficiles à déterminer.

La lombalgie peut être due à :

  • Des contractures musculaires après un effort inhabituel ou répété.
  • Une dégénérescence des disques intervertébraux
  • De l’arthrose provoquée par l’usure des cartilages.
  • Des anomalies congénitales (à la naissance) bénignes mais pouvant « fatiguer » anormalement les vertèbres.
  • une cause gynécologique : certaines femmes ont des règles très douloureuses, qui peuvent s’accompagner de lombalgies les jours qui précèdent ou les premiers jours des règles.
  • Une cause viscérale : certains organes peuvent provoquer des tensions musculaires causes de lombalgies.
  • Surpoids, le surentrainement sportif, de mauvaises postures, le port de talons trop hauts ou trop plats, favorisent l’apparition d’une lombalgie
  • Le stress, l’anxiété, la dépression, peuvent causer une lombalgie

D’autres cas rares de lombalgies peuvent être causés par une maladie grave : Cancer, infection, fracture vertébrale.

Que faire? lutter contre la douleur

Deux objectifs dans le traitement de la lombalgie 

  1. dans un premier temps, soulager la douleur
  2. puis retrouver plus de souplesse pour éviter la récidive.
  • Pour soulager la douleur, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des myorelaxants ou des antidouleurs.
  • Vous pouvez aussi faire une ou deux séances d’ostéopathie pour que les vertèbres et le bassin retrouvent toute leur mobilité. Si nécessaire, l’ostéopathe agit aussi sur les organes responsables de gênes vertébrales.
  • La kinésithérapie , par le massage, détend les muscles endoloris. Puis lorsque les douleurs ont disparu, des exercices adaptés visent à retrouver la souplesse et remuscler.

Comment éviter une lombalgie chronique

Si vous avez déjà eu une lombalgie, ou si vous sentez que de temps en temps vos lombaires sont sensibles, réagissez avant que cela ne se transforme en lombalgie chronique.

  • Lorsque vous sentez les muscles endoloris, tendus, demandez à un proche de vous masser le dos. C’est très relaxant, et cela vous permettra de prendre conscience des zones sensibles. Pour cela, vous pouvez utiliser une huile de massage aux huiles essentielles: le massage sera encore plus efficace. Il faut masser avec les deux mains bien à plat, en faisant des pressions légères allant le long des vertèbres, de haut en bas et bas en haut. Ne pas hésiter à masser tout le dos, même si vous n’avez mal qu’en bas.
  • Deux à trois fois par semaine, il est conseillé de faire des assouplissements : pour cela, allongez-vous sur le dos, genoux pliés, pieds posés au sol. Ecrasez le bas du dos contre le sol, et maintenez cette position 3 ou 4 secondes en soufflant. Puis relâchez. Recommencez 10 fois.
  • Assouplissez aussi l’arrière des cuisses. Toujours allongé sur le sol, genoux pliés pieds posés au sol, tendez les deux jambes à la verticale, pieds fléchis en crochet, lombaires plaquées contre le sol. Tenez cette position 3 ou 4 secondes en soufflant, puis posez les pieds au sol comme au départ. Recommencez 10 fois.
  • Faites travailler vos abdominaux : la position de départ comme pour les exercices précédents, bras fléchis et mains placées derrière le cou, décollez la tête les épaules et le haut du dos, les lombaires restant plaquées au sol, maintenez la position 4 à 5 secondes en soufflant, puis reposez la tête au sol. Répétez l’exercice 10 fois.
  • Mobilisez vos articulations : en position debout, pieds joints jambes tendues, penchez-vous en avant en essayant de toucher le sol du bout des doigts. Si vous n’y arrivez pas, surtout ne forcez pas, et descendez le plus bas possible sans que cela ne provoque de douleur, vous verrez que petit à petit, vous progresserez.Enfin, toujours pieds écartés, bras tendus devant vous, faites des torsions du buste de gauche à droite, en douceur sans que ce soit douloureux.
  • Puis pieds écartés, inclinez-vous à droite puis à gauche en faisant glisser la main le long de la jambe.
  • Pensez aussi à assouplir les hanches. En position debout, pliez une jambe en arrière et attrapez le pied des deux mains en tenant pendant quelques secondes. Puis faites pareil avec l’autre pied.
  • Si vous êtes en surpoids, essayez de maigrir. Vous pouvez aussi marcher faire de la natation ou du vélo, pour vous dépenser et vous détendre.

 Lombalgie : quel traitement naturel

  • L’huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : composée à presque 99% de salicylate de méthyle, « l’aspirine naturel » qui lui donne son odeur si particulière. En application locale, elle « chauffe » les muscles et a des propriétés antidouleurs, anti-inflammatoires et antispasmodiques (qui diminuent les contractures musculaires) très utiles pour détendre les tensions musculaires
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) : elle aussi possède des propriétés antidouleurs anti-inflammatoires et antispasmodiques très appréciées pour soulager les douleurs articulaires et les tensions musculaires. Le citronellal qu’elle contient lui donne une odeur caractéristique ! On l’utilise souvent en association avec l’huile essentielle de Gaulthérie couchée.
  • L’huile essentielle de petit grain bigaradier (Citrus aurantium) : cette huile essentielle est connue pour son action relaxante, c’est un des meilleurs antispasmodiques. Elle est conseillée pour les rhumatismes d’origine nerveuse, notamment le lumbago
  • L’huile d’arnica est idéale pour lutter contre les tensions musculaires et tendineuses. Elle peut être utilisée comme « base » pour diluer des huiles essentielles.

Pour la rééducation d’un lombalgique, les premières séances sont consacrées au massage. Cela permet de soulager  les douleurs  et les tensions. Je privilégie toujours les produits naturels, avec des  huiles essentielles, pour  que le massage soulage plus. Ensuite j’applique des coussins chauds aux graines de lin, car la chaleur agit sur la microcirculation locale, est décontracturante et favorise la diffusion des huiles essentielles.

Quand les douleurs ont disparu, je commence le programme d’exercices, que mes patients continuent ensuite chez eux, pour éviter la récidive.

 

Les huiles de massage Kinessentiel pour les lombalgies:

L’huile massage « gaulthérie » est idéale pour soulager les douleurs causées par une lombalgie.

Vous pouvez aussi utiliser la synergie d’huiles essentielles « Gaulthérie », à diluer de préférence dans une huile d’arnica

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*